4 Conseils pour développer vos connaissances SEO

Une des raisons pour lesquelles j’apprécie œuvrer en SEO est qu’il s’agit d’une discipline complexe, une science des fois inexacte, mais pourtant basée sur des principes marketing depuis longtemps éprouvés. On parle de mots-clés, de liens entrants tout en jonglant avec les changements de Google et de l’expérience offerte à nos visiteurs.

Une question qui me revient fréquemment dans mes activités d’affaires, soit en formation, lors de mes rencontres clients et tout simplement entre collègues, est comment un nouvel arrivant dans l’industrie du SEO peut non seulement développer, mais garder ses connaissances à jour en matière de référencement.

Alors que je redonne souvent les mêmes conseils à ceux qui me posent ces questions, j’ai pensé préparer un article sur le sujet, soit de partager mes recommandations sur les stratégies pour garder vos connaissances SEO à jour.

Il faut absolument noter que je ne me considère pas le meilleur SEO sur la planète, et que j’en ai encore beaucoup à apprendre (une des beautés du métier!). Je compte d’ailleurs sur les lecteurs pour ajouter leurs propres idées à la fin de l’article.

Donc si on se rencontrait pour déjeuner et que vous me demandiez « David, comment puis-je en apprendre plus sur le SEO? », voici ce que je vous répondrais :

#1. Garder un journal SEO quotidien

Une des facettes que je préfère du SEO est la multitude d’éléments devant être pris en compte afin d’éprouver du succès. Optimisation on-site, choix de mots-clés, création de contenu interactif/textuel/vidéo,  stratégies de liens entrants, relations publiques, médias sociaux… Bref, la liste des items à tenir compte au sein d’une campagne SEO est longue.

Voici pourquoi je recommande fortement de conserver une liste des changements et actions que vous entreprenez au quotidien dans votre campagne, afin de non seulement prouver le rendement associé à vos actions, mais surtout savoir ce qui fonctionne vraiment.

Par exemple, si vous obtenez une percée importante en terme de visibilité sous un mot-clé concurrentiel à la suite d’actions telles qu’une nouvelle tactique de liens entrants, d’un message sous Twitter ou d’un changement à votre navigation interne, avoir une liste de ce que vous avez fait vous aidera à répliquer la même formule non seulement pour les autres pages du site, mais pour vos futures campagnes.

Pour conserver vos notes, vous pouvez simplement utiliser Notepad ou Microsoft Word, ou encore un logiciel professionnel tel que iDailyDiary.

#2. Suivre les blogues officiels de Google (et Matt Cutts!)

Le plus grand joueur de l’Internet, et possiblement votre meilleur ami et/ou ennemi, est Google, un moteur utilisé pour plus de 3 recherches sur 4 en ligne. Je trouve d’ailleurs cela très admirable de voir que malgré les attaques répétées de Bing ou encore le fait que Facebook soit rendu le site le plus fréquenté au monde, Google continue à être la source #1 en ligne de trafic de qualité.

Cela dit, en tant que spécialiste SEO, se tenir au courant des changements de Google n’est pas une option, mais une nécessité.  En effet, si la plupart de vos visiteurs proviennent de Google et que vous optimisez constamment pour avoir une meilleure visibilité sous celui-ci, vous devez savoir quelles sont les dernières modifications à l’algorithme, que ce soit Google Caffeine, Places ou Instant.

Google est reconnu pour être excellent en relations publiques et partage continuellement les dernières nouvelles relatives à ses différentes plateformes en ligne. Évidemment, tous les secrets de la formule ne sont pas révélés, cependant vous pouvez au moins être certain de la source, ce qui n’est pas toujours le cas dans l’industrie du SEO.

Sur cette page vous retrouvez une liste de tous les blogues officiels de Google. En voici d’ailleurs quelques-uns des plus importants :

Aussi, il est recommandé de suivre Matt Cutts, qui est le chef de l’équipe anti spam de Google, dont une des tâches consiste à améliorer la qualité et pertinence de l’algorithme du moteur de recherche.

Pourquoi lui porter attention? Puisque Matt Cutts possède la gentillesse de livrer ses états d’âme sur les différentes tactiques et nouvelles de l’industrie, et même s’il faut parfois ajouter un grain de sel, les commentaires de Matt sont des indices sur des changements à venir, ou du moins, une attention particulière de Google vis-à-vis un sujet précis.

Le site Web FollowMattCutts.com a d’ailleurs pour objectif de rassembler toutes les interventions de M. Cutts, que ce soit en provenance de ses conférences, de son blogue ou encore de son profil Twitter.

#3. Avoir ses propres projets pour tester

Puisque l’industrie SEO est malheureusement remplie d’acteurs tapageurs qui ne font que publier des nouvelles uniquement pour recevoir de l’attention au détriment de la qualité de l’information. Cela dit, il est donc difficile de savoir réellement ce qui fonctionne, et éliminer les suppositions.

Personnellement, je crois que l’unique façon de vérifier une théorie consiste à la mettre en pratique. Vous voulez savoir si le sculptage « no follow » apporte une différence? Appliquez là en action et observez les résultats. Vous vous demandez si les liens réciproques peuvent être utiles? Testez, et vous verrez.

Cependant, certaines actions à la limite du « black hat » ne peuvent être appliquées aux sites des clients.  Je ne suis pas prêt à risquer la profitabilité de mes clients pour simplement tester une idée. Voilà pourquoi je recommande fortement d’avoir à votre disposition un parc de sites Internet que vous utilisez simplement pour tester des stratégies, soit des sites que vous pouvez perdre sans trop d’impact.

Bâtir son propre parc de sites Internet semble plus difficile que ce l’est vraiment. Vous pouvez aller sur des sites comme digitalpoint.com ou flippa.com et trouver des sites Internet à vendre pour quelques centaines de dollars. Il faut savoir distinguer les bonnes offres des moins bonnes, mais bon cela constituera un éventuel billet :)

#4. Fréquenter les communautés SEO spécialisées

Bien avant Facebook, Twitter et autres communautés 2.0, les forums ont été l’une des premières plateformes de rassemblement en ligne. Que ce soit pour recevoir une opinion sur une voiture, un nouvel appareil photo que vous voulez acheter ou dans ce cas parler de SEO, il y a un forum en ligne pour chaque sujet.

J’aime bien Twitter, FB et les autres, cependant personnellement il y a beaucoup d’emphase sur la promotion personnelle, soit beaucoup d’égo. On vise pour le plus de fans possibles, le plus de re-tweets, sans prendre toujours le temps d’écouter.  Sous les forums, les modérateurs sont présents et veillent au bien-être de la communauté, et les discussions autour d’un sujet peuvent s’étirer sur plusieurs pages, afin de bien décortiquer la solution potentielle.

Fréquenter des forums SEO sur une base quotidienne aidera à développer vos connaissances, que ce soit en posant vous-même des questions, ou en consultant les réponses des experts.

Les forums que je recommande :

Bonus – Réalisez que vous ne saurez jamais tout

Si vous voulez devenir meilleur en SEO, vous devez faire preuve d’humilité, et vous avouer que vous ne connaîtrez jamais tout. Google emploie quelques-uns des mathématiciens les plus intelligents de la planète, qui travaillent chaque jour à développer la pertinence de l’algorithme.

Des milliers de changements à l’algorithme sont apportés tous les ans, donc tenter de deviner chaque changement est une tâche herculéenne. Cela dit, on perd probablement plus de temps à tenter de comprendre comment Google fonctionne, que de développer des stratégies SEO basées sur la valeur d’un positionnement.

Donc gardez l’œil sur ce que Google fait, mais n’en développez pas une obsession. La première tâche d’un spécialiste SEO est de développer la visibilité d’un site Internet, dans une optique de profitabilité.

Voilà ce qui constitue d’ailleurs un objectif ambitieux en soi ;)